A l'aube du XIVe siècle, à la veille de la Guerre de Cent ans, Philippe le Bel condamne les Templiers au bûcher et devient l'ennemi d'une partie de la noblesse.