Navarro prend la défense d'enfants roumains qui sont contraints de commettre de menus larcins pour enrichir deux truands originaires du même pays.