En 1948, le syndicaliste Placido Rizzotto est enlevé et tué par la Mafia. Toute sa vie, il aura lutté contre l'oppression, qu'elle soit fasciste ou mafieuse.