Bernard rêve de faire du cinéma mais gagne sa vie comme camelot. Didier est vigile dans le supermarché de son futur beau-père, l'imposant Charles-Henri Rougemont, dont il s'apprête à épouser la fille Marie-Ange, faute de mieux. Jeune cadre dynamique, Pascal s'investit dans son entreprise auprès d'un patron très branché, Steven. Chacun abandonne ses activités pour se rendre à la convocation de Maître Larieux... Dans l'antichambre du notaire, puis dans son bureau, le trio se dévisage et se jauge en silence, avant de laisser exploser sa joie. Bernard, Didier et Pascal, demi-frères sans le savoir, héritent en effet de trois millions que leur a légués leur mère