À la suite d'une sévère chute à ski, Tony doit suivre des soins dans un centre de rééducation. Cette parenthèse qui devrait durer au moins cinq semaines lui offre l'occasion d'un retour sur sa liaison avec le charismatique Georgio, restaurateur séduisant, charnel, mais aussi imprévisible et destructeur ; un pervers narcissique face auquel Tony a connu la joie, le bonheur, bien sûr, mais surtout la déception et la douleur. Après cette passion folle, brutale, intense, jeu de montagne russe émotionnelle, ce fut la chute