Richard et Francesca Johnson habitent avec leurs enfants, Michael et Carolyn, une ferme isolée dans le canton de Madison. En cet été 1965, Francesca se retrouve seule à la maison, mari et progéniture s'étant absentés quatre jours pour participer à un concours agricole. Photographe au «National Geographic», Robert Kincaid effectue un reportage sur les ponts couverts de la région. Cherchant vainement celui de Roseman, il en demande par hasard le chemin à Francesca qui se propose bientôt de l'y accompagner. Point de départ d'une histoire d'amour, dont Francesca, qui a choisi de sacrifier son bonheur à son devoir, confie les détails et l'intensité à son journal intime