Antoine Grand, un bleu chez les pompiers, s'est vite accoutumé à la vie de ce microcosme rythmé par la discipline martiale et les interventions dangereuses. Ce n'est pourtant pas drôle tous les jours.