Yves et Annette ont deux enfants en bas âge; ils vivent maritalement mais, depuis quelque temps, leur couple bat de l'aile. Se sentant par trop délaissée, Annette finit par quitter le foyer conjugal en emmenant avec elle les deux enfants. Ayant toujours eu une passion quasi maternelle pour les deux fils qu'il a reconnus, Yves ne peut se résoudre à accepter les conditions de séparation qui lui impose son ex-compagne. Tandis qu'elle lui propose un week-end sur deux, il veut continuer à voir ses enfants aussi souvent qu'il le désire; il veut surtout pouvoir bénéficier du partage de l'autorité parentale comme n'importe quel autre père...S'engage alors une véritable bataille juridique, d'autant plus âpre que Annette déteste Yves : elle ne le supporte plus, elle n'a pas l'intention de faire la moindre concession et surtout, elle refuse souvent de le laisser voir les enfants. La frustration qu'entraîne la privation de ses enfants amène Yves à commettre des actions inconsidérées qui vont contre son intérêt; de son côté, Annette finit par voir en Yves un obsédé qui ne la laisse plus vivre en paix. Alors, plus il réclame les enfants, plus elle recule pour les lui donner... La guerre se termine par la défaite de Yves : il n'obtient pas le partage de l'autorité parentale et doit se contenter des enfants un week-end sur deux et la moitié des vacances.