Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, Nina, jeune Polonaise en exil à Londres, et Pierre Bernard, envoyé par le général de Gaulle, se retrouvent à Nuremberg.