Ancien inspecteur de police, Thérèse s'est retirée de la vie civile pour le calme et la sérénité d'un couvent. Depuis près d'une dizaine d'années, elle est Soeur Thérèse et met ses dons de logique et d'informatique au service de la communauté qu'elle modernise peu à peu, en créant notamment un site Internet ainsi qu'un site de dialogues ouvert aux religieux du monde. Un matin, Hélène, une ancienne pensionnaire, débarque affolée et maculée de sang. Elle aurait assassiné le docteur Duteil, chez qui elle était employée de maison. Alors que l'enquête est sur le point d'être bouclée, Thérèse décide de prendre les choses en main. Il lui semble en effet invraisemblable qu'Hélène soit coupable de quoi que ce soit et elle est bien déterminée à ne pas laisser la pauvre femme payer pour un crime qu'elle n'a pas commis. Accompagnée de deux jeunes soeurs, elle va trouver son ancien équipier et ex-mari, le lieutenant Gérard Bonaventure, afin de le convaincre de reprendre l'enquête depuis le début. Bonaventure accepte, bon gré mal gré, de reprendre l'affaire à son compte, mais à une condition : que Thérèse, dont il connaît les dons, mette également la main à la pâte ...