1946. Le premier roman de Boris Vian, L'Écume des jours, est en lice pour le Prix de la Pléiade. Mais, il est battu par l'obscur Abbé Grosjean ...