Le 11 septembre 2001, à 9 heures 37. Le vol 77 de la compagnie American Airlines s'écrase sur l'aile ouest du Pentagone. A peine une heure après les tours du World Trade Center, c'est le secrétariat à la Défense et l'état-major des forces armées américaines qui sont frappés par les terroristes. 59 passagers et membres d'équipage périssent dans le crash, ainsi que 125 employés du Pentagone. Malgré les preuves retrouvées sur les lieux, ce drame suscitera les plus folles rumeurs : des théories "conspirationnistes" selon lesquelles le Pentagone aurait été attaqué par un missile et non par un avion. Dix ans après les faits, les proches des victimes et les agents du FBI responsables de l'enquête tentent de faire la lumière sur les événements pour honorer, comme il se doit, la mémoire des personnes disparues.