En 1934, Philippe, fils unique d'une riche famille de papetiers charentais, épouse la belle Odile, qui vient d'un tout autre milieu, parisien et artiste. Peu à peu, le couple se fissure.