Irena Sendler, travailleuse sociale à Varsovie durant la Seconde Guerre mondiale, ne veut pas rester les bras croisés devant le massacre programmé des juifs du ghetto.